Les rêves des sportives afghanes s’écroulent et leurs vies sont en danger

L’annonce de la décapitation de la jeune Mahjabin Hakimi, joueuse de l’équipe nationale junior de volleyball à Kaboul  a été un choc effroyable

La nouvelle a ensuite été démentie pour ce qui est de la décapitation mais sa mort a été confirmée. Elle se serait suicidée. Voire.

Le CIO ne peut se taire face à l’interdiction faite aux Afghanes de faire du sport et au danger qui pèse sur elles. Les autres instances, sportives et politiques non plus ! Se taire c’est être complice.

 

Le MPCT est co-signataire de cette lettre ouverte initiée par la Ligue du Droit International des Femmes.

 

LIGUE DU DROIT INTERNATIONAL DES FEMMES

Association créée par Simone de Beauvoir

6 Place Saint-Germain des Prés, 75006 Paris, site www.ldif.asso.fr;

Premières associations signataires :

Centre Européen du Conseil International des Femmes/ Egalité Laïcité Europe/Femmes Contre les Intégrismes/ Femmes Solidaires/ Forum Femmes MEDITERRANEE/ Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme/Regards de Femmes/Réussir l’Egalité Femmes Hommes/ Tribune Azad Iran Laïque et Démocratique 

Paris, le 22 octobre 2021

COMMUNIQUE

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DU CIO, A LA PRESIDENTE DU CNOSF ET AU PRESIDENT DU COJO PARIS 20241

 

 

Personne ne pouvait ignorer qu’avec la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan le sort des femmes serait celui d’une sous-humanité obligée de se cacher pour survivre.

 

Personne ne pouvait ignorer que le sort des sportives serait encore pire que celui de toutes les autres catégories sociales.

 

Selon certaines informations, une jeune volleyeuse de l’équipe nationale junior, Mahjabin Hakimi, aurait été décapitée par les talibans et la chasse aux autres volleyeuses serait ouverte.

 

On nous dit aujourd’hui qu’en fait Mahjabin Hakimi se serait suicidée à la suite de problèmes familiaux. Est-ce une façon pour le pouvoir en place de masquer la vérité ? Ces informations et leur écho international sont en tout état de cause révélateurs de la tragédie que vivent les sportives afghanes.

 

Le monde du sport va-t-il longtemps encore conserver le silence face à la politique de terreur qui vise les sportives afghanes ? Des enquêtes ont-elles été lancées auprès des réseaux sportifs en Afghanistan afin de recueillir des informations sur la situation sur place et de prendre les mesures qui s’imposent au niveau international ?

 

En 2000, alors que les talibans occupaient pour la première fois le pays, la Ligue du Droit International des Femmes avait obtenu du CIO qu’il retire l’invitation faite aux talibans d’assister en qualité d’observateurs aux JO de Sydney.

 

Attendrez-vous longtemps encore avant de réagir alors que selon la Charte Olympique « chaque individu doit avoir la possibilité de faire du sport sans discrimination d’aucune sorte » ? 

 

Quand prendrez-vous vos responsabilités ?

1 CIO : Comité International Olympique, CNOSF : Comité National Olympique et Sportif, COJO Paris 2024 : Comité d’Organisation des JO de Paris 2024.

Photo: Mahjabin Hakimi et ses co-équipières avant d’être interdites de sport.

(Crédit : Twitter Persian Independent)

Samuel Paty à jamais dans nos consciences

LE SQUARE SAMUEL PATY A ETE INAUGURE CE SAMEDI.

Il se situe juste en face de la Sorbonne, lieu  emblématique de l’enseignement, des humanités, de la culture française et des libertés académiques.

La plaque désigne bien le terrorisme islamiste.

Combien d’atrocités ont été commises avant  qu’on se décide enfin à le faire !

La Mairie du Vème indique que les Parisiens pourront se recueillir dimanche 17 octobre entre 9 h et 18 h 30.

Le MPCT et la LDIF rejoindront l’hommage organisé par le Grand Orient dans l’après-midi.

RETROUVEZ SUR LA CHAINE YOU TUBE  MPCT INFOS 

la vidéo de la table ronde

“En hommage à Samuel Paty : défendre l’école, la transmission du savoir, la liberté d’expression et la laïcité face à la menace islamiste”

le 11 septembre au Salon du Livre du MPCT.

 Intervenants :  Jean-Pierre Obin, Fatiha Agag Boudjahlat, Samuel Mayol.

Modérateur : Stéphane Encel.

PETITION POUR QUE LE NOM DE SAMUEL PATY SOIT DONNE AU COLLEGE OU IL ENSEIGNAIT

https://chng.it/mCSj9QVY2J

Premiers échos du Salon du Livre du MPCT : interviews de deux femmes remarquables

Retrouvez les entretiens menés avec deux de nos invitées en marge du premier Salon du Livre du MPCT le 11 septembre 2021

Françoise Rudetzki

fondatrice de SOS Attentats, pionnière de la défense des victimes du terrorisme.

Elle suit avec attention et empathie les témoignages des parties civiles au procès des auteurs des attentats islamistes du 13 novembre.

https://www.youtube.com/watch?v=BkCLsRLSMVE

Shoukria Haïdar

Présidente de NEGAR- Soutien aux femmes d’Afghanistan.

Elle milite activement pour la non reconnaissance du régime taliban et la solidarité avec la résistance afghane.

 https://www.youtube.com/watch?v=2SCF5IxOZtA

Pas de reconnaissance du régime taliban en notre nom !

Le premier Salon du Livre du MPCT ” 20 ans après le 11 septembre, l’universalisme face à l’islamisme” a connu un vrai succès le weekend dernier, accueillant auteurs et intervenant(e)s remarquables !       

Hommage aux victimes du terrorisme et solidarité avec les parties civiles au procès des attentats du 13 novembre

Défense de la liberté d’expression, de la liberté de conscience, des libertés académiques la liberté académique, face à l’offensive islamiste.

Défense des droits des femmes, y compris dans le sport à l’horizon Pairs 2024

 tout ceci a été abordé avec rigueur et détermination.

 La situation en Afghanistan a bien sûr occupé une place centrale avec la participation de Shoukria Haïdar, Présidente de Negar-Soutien aux femmes d’Afghanistan.

Comme  Negar, nous appelons à signer la pétition

Pas de reconnaissance du régime taliban en notre nom !

https://chng.it/R9bQgHtGYF

Quand les Afghanes continuent à manifester, en faisant preuve du même courage que les Iraniennes, pour défendre leurs droits et libertés, nous voulons, nous devons exprimer notre solidarité !

 Cela ne peut se réduire à réclamer l’accueil massif de réfugiés !

 Ce n’est pas pour fuir mais pour résister que les femmes manifestent à Kaboul et dans d’autres villes, malgré la répression. 

 Il ne faut pas vider la résistance afghane de ses forces vives.

 Les filles veulent étudier, les femmes exercer leurs professions.

Les Afghanes résistent  de toutes les manières possibles à l’imposition du port du voile islamique et de la burka.

Elles défendent les belles tenues traditionnelles afghanes

#DoNotTouchMyClothes sur twitter

 Manifestons sur des mots d’ordre clairs:

  • Pas de reconnaissance du régime taliban en notre nom !
  •  Non aux talibans, non à l’imposition de la sharia !
  • Liberté !
  • Solidarité avec les Afghanes et la résistance afghane !  

 

Communiqué du MPCT : Ouverture du procès des attentats islamistes du 13 novembre 2015

Le procès des attentats les plus meurtriers jamais commis sur le sol français s’est ouvert aujourd’hui.

Que la vérité soit recherchée, y compris les éventuels dysfonctionnements, que justice puisse être rendue, que les accusés soient jugés, est une étape indispensable pour la société et pour les victimes.

C’est aussi pour celles-ci une nouvelle épreuve douloureuse qui commence.

Le Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme est solidaire des parties civiles à ce long procès, survivants des attentats ou proches endeuillés, et de leurs associations.

 Tout comme il est solidaire de la jeune Mila face aux nouvelles menaces  proférées contre elle, en déplorant que leur  auteur ait bénéficié d’une libération sous contrôle judiciaire.

Quand la France ajoute à la laïcité et à la liberté d’expression, deux “crimes” aux yeux des islamistes, le refus de l’impunité des auteurs, complices, commanditaires des massacres du 13 novembre 2015, le risque terroriste, déjà très élevé, monte d’un cran.

Une vigilance renforcée est absolument nécessaire.

Le procès des idéologues de l’Islamisme et des organisations terroristes  qui appellent à commettre des crimes contre l’humanité en visant des civils, reste à faire !  

La justice internationale est à ce jour défaillante face au fléau puisque le terrorisme est exclu du champ de compétence de la Cour Pénale Internationale.

A l’ONU la justification de crimes terroristes s’affiche ouvertement.

La réprobation de la conscience universelle fait tragiquement défaut !

Aux états démocratiques de refuser toute promotion et tout financement des organisations terroristes et de dénoncer les états qui les soutiennent.

A la société civile d’extirper de ses rangs toute légitimation et tout soutien au terrorisme, quelle que soit la cause au nom de laquelle les attentats sont commis.

 

Urgence Afghanistan :  ce que solidarité veut dire

 

 Le MPCT est solidaire de l’association NEGAR-soutien aux femmes d’Afghanistan et de leur appel à ne pas reconnaître le régime taliban.

L’urgence est de se décider à manifester de façon massive et unitaire dans NOS rues pour ne pas laisser la répression talibane s’abattre sur les Afghanes qui entendent rester dans leur pays et manifestent avec courage et dignité pour leurs droits, à Kaboul,  Herat et ailleurs, aux cris de “Liberté”.

Comme le dit Shoukria Haïdar , elles ne veulent pas céder et cette volonté affirmée de résister nous OBLIGE à une solidarité active.

Les étudiantes et étudiants qui désertent l’université où le port du Niqab est désormais obligatoire et les cours  mixtes interdits, résistent aussi à leur façon.

Avoir “refugees welcome” pour seul horizon ce n’est pas être solidaires de la résistance.

 Abandonner la résistance de la vallée du Panjshir, ce n’est pas glorieux.

Nous nous réjouissons que la Présidente de NEGAR, Shoukria Haïdar soit reçue ce mardi à l’Assemblée Nationale..

Nous nous réjouissons que la CLEF organise ce mardi soir un rassemblement à la Cité audacieuse ” Afghanes, soeurs de sang.”

Nous nous réjouissons, avec fierté, que Shoukria intervienne à notre événement samedi prochain :

” 20 ans après le 11 septembre, l’universalisme face à l’islamisme”

 

A l’heure où s’ouvre le procès d’un 11 septembre français, TOUTES les organisations démocratiques doivent prendre leurs responsabilités pour manifester ENSEMBLE leur solidarité avec la résistance des femmes afghanes, contre les talibans, contre l’islamisme, contre l’imposition de la Sharia  et exiger de ne pas reconnaître le régime taliban .

 

Huguette Chomski Magnis

Coordinatrice du Collectif Contre le Terrorisme

Bernice Dubois, notre Présidente d’Honneur, vient de nous quitter

C’est une perte immense pour le MPCT,  pour la défense des droits des femmes et pour tout le monde associatif.  

Son souvenir n’a pas fini de nous habiter.

Bernice, l’intransigeante, l’ardente féministe,  la mordante, la cassante au coeur gros comme ça, la sincère, la loyale, a tant fait pour notre association qui n’aurait sans doute pu être créée sans son concours  !

L’universalisme, l’humanisme, la défense des droits humains, la haine de l’injustice, du terrorisme, du racisme, de l’antisémitisme, même  labellisé antisionisme, elle les avait chevillés au corps.  

 Elle qui a longtemps bataillé au sein de l’ONU en tant que représentante d’ONG a dénoncé avec force le scandale de la pseudo conférence contre le racisme de Durban, juste avant le 11 septembre 2001, rupture totale avec les espérances de la Déclaration Universelle des Droits humains.

Plus tard, elle a non seulement accepté avec enthousiasme d’être notre Présidente d’Honneur mais agi ardemment pour porter notre message , aussi longtemps qu’elle l’a pu, en fait jusqu’à il y a encore quelques semaines.

 Elle nous manque déjà, la tristesse est profonde et largement partagée mais nous savons qu’elle voulait surtout qu’on poursuive dans la voie de ses engagements.

Bernice Dubois ne sera hélas pas présente à notre manifestation du 11 septembre mais nous la lui dédions, tout particulièrement la deuxième table ronde.

Huguette Chomski Magnis

Crédit photo : son amie Mahnaz Shirali

 

L’urgence de manifester pour l’Afghanistan

Exprimer un vrai soutien aux femmes afghanes, susceptible de renforcer la résistance afghane aux talibans- Al Qaida  et au  variant Etat Islamique exige l’organisation d’une grande manifestation unitaire, à la hauteur de ce que la défaite afghane représente pour l’humanité 20 ans après le 11 septembre et après des années d’attaques meurtrières du terrorisme islamiste en France et dans le monde.  

Notre association, le Mouvement Pour la Paix et contre le Terrorisme soutient les femmes afghanes, la résistance afghane aux talibans  et les deux manifestations organisées le samedi 28 août : 

– la manifestation appelée par Negar et de multiples associations féministes en soutien aux femmes afghanes

(à 14 h Métro Alma Marceau)

– la manifestation appelée par l’association afghane Azadi  en soutien à la Résistance afghane pour que la France ne reconnaisse par le régime taliban illégitime.

( de 14 h à 17 h au Trocadéro)

Nous soutenons l’appel de NEGAR – Soutien aux femmes d’Afghanistan.

Nous souscrivons à la prise de position, claire et rigoureuse  des Vigilantes.

Notre message :

Soutien à la résistance afghane

Solidarité active avec les femmes afghanes ( des vidéos circulent qui montrent des scènes atroces de lynchage), les démocrates,  les minorités religieuses  persécutées et les personnes accusées d’athéisme

Droit des filles à une vraie éducation émancipatrice

Liberté d’expression et de conscience, non au hidjab obligatoire, non à la sharia

Protection des ONG humanitaires

Droit d’asile pour les Afghans et Afghanes qui ont travaillé pour l’armée française et les ONG françaises, pour les défenseures des droits des femmes en danger de mort, pour les Chrétiens persécutés.

Strict contrôle sécuritaire.

Non aux  talibans/Al Qaida et à  l’Etat Islamique, à bas le terrorisme islamiste, condamnation des pays qui le soutiennent !

 Le 11 septembre les femmes afghanes, la résistance afghane, seront au centre de notre événement de la Mairie du 5ème qui accueillera Shoukria Haïdar, Présidente de NEGAR  . “20 ans après le 11 septembre, l’universalisme face à l’islamisme”.

Réservation obligatoire  : mpct_asso@yahoo.com

Chape de plomb islamiste sur l’Afghanistan : devoir de réaction !

Non, les talibans n’ont pas changé, ils ont juste amélioré leur communication.

 Sharia is good for you.

Voyez comme on est gentils, seul le voile islamique est obligatoire, burka optionnelle. Mesdames vous pourrez peut-être même étudier, dans le cadre de la Sharia.

 Et il faudrait s’en satisfaire ? Dire ouf, cela pourrait être pire ?

Mais cela sera pire. C’est déjà pire.

Ils pourchassent et assassinent.

Ils enlèvent jeunes filles et jeunes femmes.

Elles ne s’y trompent pas, ces filles de Kaboul qui se cachent pour ne pas connaître le sort déjà subi par tant d’autres, brutalement arrachées à leurs familles dans les provinces conquises.

 Elle ne s’y trompe pas, Zarifa Ghafari, maire de Maidan Shar, ville de

50 000 habitants.

“Je sais qu’ils vont me tuer. Je vais m’asseoir et attendre qu’ils viennent. Je ne peux

pas abandonner ma famille. De toute façon, où vais-je aller?”

 

Saluons sa dignité alors qu’Ashraf Ghani, président de cette république islamique

corrompue s’est empressé de fuir. N’est pas Salvador Allende qui veut.

Elle ne s’y trompe pas, Khalida Popal, fondatrice de l’équipe nationale féminine de football afghane, qui appelle à protéger la liberté et la vie des sportives afghanes.

 Et on resterait les bras croisés ? Non !!!

 Soutien et protection à Zarifa Ghafari, aux sportives afghanes, aux femmes afghanes !

 Nous relayons l’appel de Shoukria Haïdar, Présidente de NEGAR Soutien aux femmes d’Afghanistan :

Le bureau et la présidente de NEGAR, Shoukria HAIDAR, appellent solennellement les activistes féministes de France, d’Europe, d’Asie, d’Amérique et d’Australie, mais aussi tous et toutes les défenseurs et défenseuses des droits humains, à la mobilisation au secours de l’Afghanistan et de ses populations les plus menacées, les femmes et les enfants.”

 https://www.50-50magazine.fr/2021/08/18/appel-de-negar-soutien-aux-femmesdafghanistan/?

Les talibans ont assassiné Khasha Zwan, le Charb afghan qui les défiait par le rire.

(Crédit : Farand Arts)

Pour eux , c’est mort à l’humour, à la liberté, à la vie !

Leur programme n’est pas afghan mais mondial.

La jeune Mila l’a bien compris en appelant à ne pas détourner notre regard de Kaboul “Si loin, si proche.”

 Honte au Qatar complice qui a légitimé les talibans en leur offrant pignon sur rue.

Honte au Pakistan qui les a armés, honte à la Chine, à la Russie qui les soutiennent

comme ils soutiennent l’Iran des mollahs, frères jumeaux des talibans.

Honte à l’Amérique qui en retirant ses troupes a abandonné son matériel militaire aux

terroristes islamistes.

 

Il est du devoir de tous les pays qui sont intervenus en Afghanistan de secourir leurs

auxiliaires afghans au lieu de les abandonner comme la France abandonna les

harkis à leurs assassins.

 

Mais c’est la moitié féminine de la population afghane qui est en situation d’urgence

absolue. Des millions de femmes ne pourront pas être accueillies.

La seule alternative à la fuite c’est la résistance.

Pour que celle-ci puisse s’organiser, l’expression d’une solidarité internationale est déterminante.

 

Les talibans tirent sur les manifestants qui ont le courage de les défier. 

Alors honte à nous aussi si nous ne manifestons pas très vite dans nos rues un soutien résolu et unitaire, aux femmes afghanes, aux démocrates afghans.

 Et notre refus de la normalisation munichoise d’un régime inique !

 Nous prenons tous contacts pour organiser ces manifestations unitaires.

 

Huguette Chomski Magnis

Coordinatrice du Collectif Contrele Terrorisme

Secrétaire générale du MPCT, Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme

 

Annie Sugier

Présidente de la LDIF, Ligue du Droit International des Femmes.

 

Paris, le 19 août 2021

“20 ans après le 11 septembre, l’universalisme face à l’islamisme”.

Urgence ! L’islamisme  ne doit pas avoir raison de l’universalisme ! 

20 ans après le 11 septembre, alors que la nuit islamiste tombe sur Kaboul

un premier Salon du Livre très engagé du 

Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme

11 septembre 2021 de 13 h 30 à 19 h

Mairie du V ème arrondissement de Paris ( Agora Jacqueline de Romilly)

Fatiha Agag Boudjahlat , Claire Brière Blanchet, Eveline Caduc,

Diagne Chanel, Antoine Chereau, Danielle Michel Chich, Stéphane Encel,

Samuel Mayol, Liliane Messika, Jean Monneret, Jean-Pierre Obin,

Françoise Rudetzki, Mahnaz Shirali, Annie Sugier,

 dédicaceront leurs ouvrages.

14 h – Projection de témoignages de victimes du terrorisme

15 h   – Première table ronde

” En hommage à Samuel Paty : défendre l’école,  la transmission du savoir, la liberté d’expression et la laïcité face à la menace islamiste.”

avec

Jean-Pierre Obin, Fatiha Agag Boudjahlat, Samuel Mayol

Modérateur : Stéphane Encel  

17 h   – Deuxième table ronde

“Au-delà des formules, défendre les droits humains universels en France et dans le monde”

avec

Annie Sugier, Mahnaz Shirali et Shoukria Haïdar, présidente de NEGAR-Soutien aux femmes d’Afghanistan

Modératrice : Françoise Morvan

 Inscription obligatoire : mpct_asso@yahoo.com

Places limitées.

Les normes sanitaires exigent un strict contrôle des entrées.