Asia Bibi libre, Asia Bibi à Paris !

Pour nous qui avons oeuvré toutes ces années, de pétition en délégation, de délégation en rassemblement, afin qu’elle échappe à la mort et recouvre la liberté, c’est un rêve qui se réalise, une victoire de l’engagement au long cours.

La  voir, souriante image de la résilience, entourée de ses deux filles et de son mari, si discret après s’être tant battu, recevoir  son diplôme de Citoyenne d’Honneur de la Ville de Paris, pouvoir la saluer, l’embrasser !

 

                     

[Sur les photos, on peut apercevoir “Enfin libre !”, le livre témoignage d’Asia  publié par la journaliste Anne Isabelle Tollet, mobilisée depuis si longtemps pour arracher sa libération .]

Ce fut une joie et une émotion extrêmes.

Nous espérons que l’asile politique leur sera accordé par la France, avec une protection appropriée pour une famille aussi menacée.

Comment aurions-nous pu oublier, en savourant ce moment de joie, Salman Taaser et Shahbaz Bhatti, morts pour avoir défendu Asia, pauvre paysanne chrétienne accusée de blasphème ?

Comment oublier que la persécution des Chrétiens se poursuit en République Islamique du Pakistan – comme ailleurs ?

Que la répression des Pashtuns et de toutes les minorités continue ?

Que de toutes jeunes adolescentes chrétiennes pakistanaises sont enlevées et mariées de force ?

Comment oublier que la Loi du Blasphème continue de vouer à la mort des innocents, comme Junaid Hafeez condamné à la pendaison en décembre dernier ?

Et comment ne pas être solidaire de l’avocat d’Asia, courageusement retourné au Pakistan pour défendre d’autres victimes injustement accusées ?

La terrible et belle histoire d’Asia ne fait que renforcer notre détermination.

Une nouvelle bataille doit s’engager pour sauver Junaid Hafeez.

Huguette Chomski Magnis

[Photos :  Françoise Morvan et Nicole Raffin]